La digitalisation des petits commerces locaux

A l’heure où on dénombre 34 millions de « cyberacheteurs », qui effectuent en moyenne 20 achats par an, le commerce en ligne est devenu un canal de distribution incontournable et essentiel aux gros commerçants.

Face à cette réalité, qu’en est il des plus petits ? Autrefois quasi absents sur le web, les petits commerçants aujourd’hui ne cessent de se développer sur la toile pour accélérer leur visibilité et leur chiffre d’affaires.

commerce de proxmité

Cette bipolarisation opposant les gros commerçants aux plus petits a été bien compris par des sites populaires, qui ont ouvert une section sur Deal Plaza.fr. A cet égard, citons notamment Priceminister, ou encore Cdiscount.

Le Ecommerce de proximité est la tendance actuelle la plus forte en Ecommerce. Les commerces de proximité se saisissent du numérique pour renforcer leur notoriété et développer leur vente.

Depuis quelques années, un nouveau comportement d’achat en ligne par les internautes a vu le jour avec l’alignement des prix des produits vendus en ligne et hors-ligne.

Ainsi les consommateurs partent à la recherche du produit à proximité, et non plus le produit le moins cher. Une aubaine donc pour les petits commerçants.

La digitalisation des commerces de proximité s’impose pour certains d’entre eux et s’avère plus que bénéfique.

Par peur de se heurter à de réelles contraintes de coûts (frais engendrés par la création d’un site et web et sa logistique ), certains commerçants de proximité restent pourtant encore réticents à leur présence sur le web.

Alors que les US font la part belle aux E-local-store, les marketplaces, et certains sites de petites annonces gratuites comme Le Bon Deal proposent un concept nouveau : faire coexister en une seule et même place tous les acteurs d’un secteur qu’il soit petit ou gros, connu ou non !

Cette manière de faire répond pleinement aux besoins et aux attentes des e-commerçants et des consommateurs, les uns étant intéressés par l’idée de gagner en visibilité et en notoriété, et les autres souhaitant trouver sur un seul et même site un choix diversifié d’acteurs pour effecteur leurs achats.

Les e-commerçants bénéficient ainsi de leur propre boutique en ligne, souvent gratuite et entièrement personnalisable, sans avoir dû engager des frais, forcément lourds, pour créer leur propre site. Cela leur ouvre de nouvelles opportunités de croissance non négligeables, et leur permet de communiquer sur leurs ventes évènementielles tout en se déchargeant des aspects marketing.

Les avantages de la digitalisation des petits commerces locaux via les marketplaces, les centres commerciaux en ligne, ou encore les sites de petites annonces, sont indéniables. Celle ci permet aux petits commerçants de proximité de booster leur vente et de bénéficier d’une plateforme hébergeant leur contenu. Ce nouveau visage de l’e-commerce se dessine à grands pas. Il reste à savoir si un acteur en particulier tirera pleinement son épingle du jeu dans ce secteur de niche.

Partagez sur les réseaux sociaux :

Commentaires

Thématique de cet article : Ecommerce